Qui sommes-nous

L’organisme d’autoréglementation des médias d’information du Canada

Le Conseil national des médias du Canada est un organisme d’éthique volontaire et autoréglementé pour l’industrie des médias d’information de langue anglaise au Canada. Il a été créé en 2015 avec deux objectifs principaux : promouvoir les pratiques éthiques au sein de l’industrie des médias d’information et servir de plateforme pour les plaintes contre ses membres.

Le Conseil traite des questions relatives à l’équité, à la pertinence, à l’équilibre et à l’exactitude de la couverture. Il représente le public et les médias dans les questions relatives aux droits démocratiques que sont la liberté d’expression et la liberté des médias.

Les organismes de presse qui appuient le Conseil représentent la plupart des quotidiens, des journaux régionaux, des magazines et des organismes de presse en ligne de tous les coins du Canada, à l’exception de l’Alberta et du Québec, qui ont leur propre conseil de presse provincial distinct. Les organismes de presse membres paient une cotisation pour faire partie du Conseil national des médias du Canada et se conforment aux décisions de ce dernier.
Le Conseil est composé de 17 membres, dont neuf sont choisis parmi le public et huit parmi les organismes de presse qui appuient le Conseil. Le président du Conseil est toujours choisi parmi les membres publics. Les membres du Conseil national des médias du Canada ne votent ni n’agissent en tant que représentants d’aucun organisme ou intérêt des médias d’information.

Le Conseil national des médias du Canada a été créé en 2015 à la suite de la décision de fusionner les conseils de presse des provinces de l’Atlantique, du Manitoba, de l’Ontario et de la Colombie-Britannique afin d’adopter une approche cohérente, uniforme et équitable à l’égard des plaintes déposées contre les organismes de presse membres.

Des conseils de presse existent au Canada depuis plus de 40 ans pour examiner les préoccupations du public au sujet de l’éthique et des pratiques des journalistes qui travaillent dans chacune des provinces. Le premier conseil de presse a été établi à Windsor, en Ontario, en 1972, lorsque les médias de cette ville ont décidé d’aider le public à mieux comprendre le fonctionnement des médias et de promouvoir des limites et des lignes directrices acceptables pour les journalistes.